Accueil > Norbert ZONGO > HOMMAGE A NORBERT ZONGO > POEME A NORBERT ZONGO

POEME A NORBERT ZONGO

jeudi 9 décembre 2010, par Yam Pukri

Une odeur de chair brulée sur la route de sapouy,
Rappelle à la conscience humaine sa barbarie
Sa fugace répulsion de la liberté et de la vérité

Siècle des Personnes Pauvres Très Endettées (PPTE),
Enivrées par la misère, qui souffrent et sont hélas hantées
Par ce Complot Sournois de Liquidation des Pauvres (CSLP).
L’homme responsable ne pouvait pas dans le silence se terré
Norbert, est cet homme qui a eu le tort d’être lui-même
Il a osé dénoncer le tort qu’on faisait aux pauvres gens.
Lui qui avait horreur de l’émasculé et du pauvre méchant
Qui derrière les jupons d’une femme, buvait du sang.
Pour la liberté et la dignité de l’homme normal
Il a accepté pour son peuple qu’on lui fasse hélas mal
Alors….
Il ne faudra pas attendre que la providence sonne la fin de ce monde
Alors que l’homme peut aller au-delà de ces actes immondes !
Comment ? En châtiant ces insolents qui dévalorisent nos vies
Car remplaçant les bonnes (vies) par les mauvaises, lâches et meurtries.
Le pouvoir ne doit pas pouvoir nous faire croire le contraire
Et de pouvoir, à volonté, à la vie nous soustraire
La vie ne doit pas se désoler de pouvoir s’exprimer avec honnêteté
La mère ne doit pas craindre de porter en son sein un homme sensé
L’enfant ne doit pas souffrir d’avoir hérité d’un parent entêté
Alors, au nom de la vie, de la mère et de l’enfant, battons-nous
Brûlons le voile de l’impunité dans ce pays et vainquons l’injustice
Car lorsque l’injustice se fait amnistiée par l’imbécile
Le seul juste qui reste passe pour imbécile et vil.
Devant le silence suspect, coupable et insolent du peuple.
Quand la vérité se désole du manque de courage,
Le faible qui la détient entre naturellement en rage
C’est ainsi que naissent les désordres qui n’aboutissent à rien
Les luttes vite avortées et les intellos, vite enterrés et éteints
Et c’est ce qui fut le cas de Norbert ZONGO
Qui souffre actuellement d’une tentative sotte
De la part des barbares qui veulent étouffer l’affaire
Et se pavaner fier et bombant la poitrine
Pour prêcher au monde entier la Paix !

Souleymane Yameogo (http://syam.blog4ever.com/)

    {id_article}

 

© Centre National de Presse - Norbert ZONGO
Adresse: 04 BP 8524 Ouagadougou 04 Burkina Faso
Tél. : 226/ 50 34.37 45–34 41 89
Fax. : 50 34 37 45
E.Mail: < cnpress@cnpress-zongo.org> Webmaster