Accueil > Alerte > Un journaliste de BF1 victime de brutalité des CRS à Ouagadougou

Un journaliste de BF1 victime de brutalité des CRS à Ouagadougou

lundi 13 mai 2013, par Abdoulaye Diallo

Le Journaliste Luc PAGBELGUEM de la télévision BF1 a été victime d’injures et de brutalité de la part d’un groupe de CRS (Compagnie de Sécurité Républicaine) le lundi 13 mai 2013 selon les responsables de la Chaîne de Télé.

Présent aux alentours du Lycée Philippe Zinda, pour la couverture médiatique de la grève des élèves.Le Journaliste a semble-t-il pris le soin de se présenter à l’un des CRS, avant le tournage. Après avoir reçu l’avis favorable de ce dernier, et en plein tournage, un groupe de CRS l’a interpellé et sommé de rejoindre leur véhicule, avec des propos somme toute injurieuse selon les responsables de la télé.
Le journaliste prend le soin de se présenter et propose même aux éléments de la CRS de relever le numéro de sa carte de presse.
Peine perdue, il est embraqué brutalement dans le véhicule, sans protection malgré les jets de pierres. C’est en route pour le « gnouffe » selon les propres termes des agents CRS, que le véhicule marque un arrêt.
Le journaliste a reconnu au passage, l’agent qui avait donné l’autorisation et a voulu qu’il puisse témoigner. Ce dernier confirme à son chef, qu’il a donné l’autorisation et c’est ainsi que le Journaliste est relâché, non sans injures de la part de certains agents.

Un fait qui vient quelques jours après la célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse, rappeler l’ignorance encore persistante du rôle du Journaliste au Burkina Faso.

   

Forum de l'article

Patientez ...
 

© Centre National de Presse - Norbert ZONGO
Adresse: 04 BP 8524 Ouagadougou 04 Burkina Faso
Tél. : 226/ 50 34.37 45–34 41 89
Fax. : 50 34 37 45
E.Mail: < cnpress@cnpress-zongo.org> Webmaster