Accueil > actualites > Journée du 20 Octobre au CNP-NZ

Journée du 20 Octobre au CNP-NZ

lundi 22 octobre 2012, par Souleymane

Le samedi 20 Octobre 2012, le Centre National de Presse , dans la suite des activités entrant dans la commémoration de la Journée Nationale de la Liberté de la presse, a organisé deux activités importantes : Le lancement du Rapport 2011-2012 sur l’Etat de la liberté de la Presse et un panel - débats sur l’Observatoire Burkinabè des médias.

Ces deux actes importants de cette journée ont été précédé par une petite cérémonie ponctuée de deux discours : Le message de la Présidente du Conseil Supérieur de la Communication et le discours du 20 octobre par le Président du CNP-NZ.

Dans son discours, le Président du CNP-NZ, M. Justin Coulibaly a présenté le contexte de la célébration de cette journée instituée depuis 1998. Il a par ailleurs souligné que cette 14ème Edition se déroule dans un environnement médiatique en pleine mutation dans le pays. En effet, le pays compte des dizaines de titres de journaux, un nombre impressionnant de radios et beaucoup de chaînes de Télévisions privées et publiques. Et pour lui, devant donc ce nombre croissant de médias, il va se poser la question de la qualité. D’où la naissance de l’Observatoire Burkinabè des Médias, impulsée par le CNP-NZ. Le Président du CNP-NZ a exhorté tout le monde à soutenir et à permettre au tout nouvel Observatoire Burkinabè des Médias dans son travail.

Avant ce discours, Madame Hortense ZIDA, représentant Mme Béatrice DAMIBA, présidente du CSC a d’abord livré le message du CSC. Dans ce message, la Président du CSC félicite le CNP-NZ et rend hommage à la presse nationale pour leur contribution au débat démocratique et à l’éducation citoyenne. Tout en appelant la presse nationale à plus de responsabilité dans le traitement de certaines informations et à plus de recherche-curiosité pour l’autodéveloppement individuel et collecif, la présidente du CSC salue la naissance du nouvel Observatoire Burkinabé des Médias.

Mme Hortense Zida-CSC ; M. Justin Coulibaly-CNP-NZ

- La présentation du rapport sur l’Etat de la liberté de presse 2011-2012, par le cabinet Prestige  ;

Le premier acte de cette cérémonie fut la présentation des grandes lignes du rapport sur l’Etat de la Liberté de la Presse pour la période 2011-2012. L’étude montre que globalement, la liberté de presse est une réalité au Burkina Faso mais qui marite d’être renforcé et surveillé. Sur un échantillon de plus de 200 hommes et professionnels de médias, plus de 70% ont estimé que l’environnement médiatique au Burkina est propice à l’exercice du métier de journaliste. Cependant, il reste encore beaucoup à faire.

Vue des officiels

- Panel débat autour de l’OBM (Observatoire Burkinabè des Médias)

M.Germain Nama-Evenement ; Justin Coulibaly-CNP-NZ-M.PARE Hubert-CSC.

Ce panel a été animé par M.Germain, DP du Journal l’Evènement et de M. B. Hubert PARE (CSC). Moderé par M. Justin Coulibaly-Président du CNP-NZ.

M. Germain Nama, qui remplaçait le doyen Eduard Ouedraogo, a dès l’entamne de son intervention situé le contexte de la mise en place de l’OBM, sa composition et surtout des objectifs de l’observatoire à savoir : veiller à l’observance par les journalistes des règles de l’éthique et de la déontologie telles qu’elles sont codifiées et acceptées dans la charte des journalistes du Burkina ; défendre le droit d’informer et de commenter sans entraves ; veiller à la protection des journalistes dans l’exercice de leur fonction ;

Ensuite, M. Germain Nama a analysé les défis qui se présente à l’OBM : défi de la promotion du professionnalisme des hommes de médias, défi de l’affirmation de l’autorité de l’OBM, défi de l’institutionnalisation de l’OBM.

Il conclura ses propos à affirmant que l’OBM doit apparaître comme une plus-value en matière d’éducation aux médias et il ne doit en aucun cas marchander sa raison d’être, il doit être conforme à sa vocation.

M.PARE, quant à lui à exprimé la joie du CSC de voir enfin naître l’OBM qui permettra une régulation interne au sein des médias. Après avoir présenter le rôle et les compétences du CSC, il a estimé que l’OBM et le CSC doivent collaborer pour faire avancer la profession.

Vue des participants

   

Forum de l'article

Patientez ...
 

© Centre National de Presse - Norbert ZONGO
Adresse: 04 BP 8524 Ouagadougou 04 Burkina Faso
Tél. : 226/ 50 34.37 45–34 41 89
Fax. : 50 34 37 45
E.Mail: < cnpress@cnpress-zongo.org> Webmaster