Accueil > actualites > Plan de formation en exécution : formation des journalistes en fondamentaux (...)

Plan de formation en exécution : formation des journalistes en fondamentaux à Dédougou du 15 au 18 mai 2012

lundi 21 mai 2012, par Abdoulaye Diallo

La mise en oeuvre du plan de formation des journalistes se poursuit. Après Koupela et Ouagadougou le programme de formation des journalistes par le CNP-NZ s’est poursuivi du 15 au 18 mai 2012 à Dédougou dans la pronvince du Mouhoun.

En effet, les 15, 16, 17 et 18 mai, le Centre National de Presse Norbert ZONGO a initié, dans le cadre de la mise en œuvre de son plan d’action stratégique, un atelier de renforcement des capacités des journalistes de la boucle du Mouhoun en fondamentaux du journalisme.

En tout une quinzaine de journalistes issus des radios de la région ont pris part à la formation. Etaient présents les journalistes de radio CEDICOM de Dédougou, AHAMADIA de Dédougou, Radio BANKUY (Horizon FM), Dédougou, SALAKI de Dédougou, Radio Communale de Tougan, radio LATAMUde solenzo, radio VERATAMU de Solenzo, radio KANTIGIYA de Nouna, radio KOSSEIN KIBARU de Nouna, radio EVANGELIQUE de Nouna, radio EVANGELIQUE de Tougan, radio DJIBASSO de Djibasso, Radio GASSAN et radio WIOLOHO, Bondoukuy.

Durant les 4 jours qu’a duré la formation, les journalistes ont revisité les principes fondamentaux du journalisme, l’éthique et la déontologie du journalisme, les genres radiophoniques ainsi que la collecte et le traitement de l’Information. Le module était animé par Dr Danielle BOUGAIRE, journaliste et enseignante au département de journalisme de l’Université de Ouagadougou

Le premier jour pour mieux entamer la formation. « Les principes fondamentaux du journalisme », un module destiné aux journalistes qui ont appris sur le tas le métier de journaliste. Selon ces principes fondamentaux, l’objectif du journalisme est d’apporter aux citoyens l’information dont ils ont besoin pour être libres et autonomes. La mission du journaliste, c’est de contribuer au bien public en informant. Pour ce qui est de l’éthique et de la déontologie du journaliste, il faut retenir que c’est l’ensemble des règles qui régissent la profession du journaliste.

La méthodologie de travail alliait théorie et pratique avec la rédaction de papier, de compte rendu, de reportage, d’enrobé pour aboutir à la présentation du journal au second jour.

Au 3e jour, les participants ont été repartis en 2 groupes de travaux pour présenter un journal chacun. Après l’audition des travaux, des critiques ont été faites soit pour recadrer un genre, soit pour recadrer le style de rédaction. Les participants ont été assidus aux travaux et attentifs aux remarques sur les différents éléments auditionnés. Les groupes ont été renvoyés en séance de travaux pratiques pour la présentation d’un second journal par groupe comportant une production par participant.

A la fin des 4 jours de formation et de recyclage, l’évaluation a montré de façon générale, que les participants sont satisfaits du contenu, de la forme et de la prestation de la formatrice. Cette session a permis aux praticiens et apprentis-praticiens de renforcer leurs capacités d’améliorer leurs connaissances.

   

Forum de l'article

Patientez ...
 

© Centre National de Presse - Norbert ZONGO
Adresse: 04 BP 8524 Ouagadougou 04 Burkina Faso
Tél. : 226/ 50 34.37 45–34 41 89
Fax. : 50 34 37 45
E.Mail: < cnpress@cnpress-zongo.org> Webmaster