Accueil > actualites > Journée mondiale d’action contre l’impunité : La justice est un régulateur de (...)

Journée mondiale d’action contre l’impunité : La justice est un régulateur de tension sociale

mardi 6 décembre 2011, par CNP-NZ

Ce 23 novembre 2011, le monde célèbre la première Journée internationale contre l’impunité. Elle marque la date anniversaire du massacre dans la ville d’Ampatuan, aux Philippines, en 2009, un massacre considéré comme le plus grave de l’histoire récente pour les journalistes. Des miliciens armés par la dynastie politique dont cette ville porte le nom, ont assassiné 57 personnes dont 32 journalistes et professionnels des médias.

A l’occasion de cette première journée d’action contre l’impunité célébrée par le FILEP, le président du MBDHP, Chrysogone Zougmoré a livré une communication. Il revient ici sur les grandes lignes de cette journée et des suites du dossier Norbert Zongo.

Filep : que revêt pour vous la journée d’action contre l’impunité ?

Chrysogone Zougmoré : cette journée revêt une importance capitale. En matière de stabilité sociale, de paix sociale, il faut qu’il y ait une bonne administration de la justice. La justice est un régulateur de tension sociale. Si vous voyez les pays en ébullition aujourd’hui, posez- vous la question pourquoi et d’où est parti l’ensemble de ces mouvements de protestation ? Je crois que tout repose sur la lutte contre l’impunité.

Quel est le résumé de votre communication que vous avez livré aux hommes et femmes de médias ?

J’ai juste donné l’expérience du Burkina Faso en matière de lutte contre l’impunité. Je suis revenu sur ce que le Collectif de lutte contre l’impunité a fait les 13 années passées mais en mettant l’accent sur les succès de la lutte du Collectif, pas en termes de succès directs mais en termes de ce que cela a pu apporter comme impacts dans la lutte contre l’impunité au Burkina.

Quel est selon vous le rôle que doivent jouer les médias pour un monde de justice ?

En ce qui concerne déjà les avancées qu’on peut noter, le rôle des médias c’est de relayer ces expériences et ces succès afin que les populations puissent être rassurées et puissent avoir davantage confiance quant à la lutte contre l’impunité et à la mobilisation qu’on attend d’elles.

Et concernant le dossier Norbert Zongo, quelles sont les perspectives que vous entrevoyez ?


Je ne peux pas vous dessiner les perspectives mais nous avons la conviction aujourd’hui qu’au bout nous allons juger ceux qui sont à l’origine de l’assassinat de Norbert Zongo. Cela peut prendre du temps, c’est une course de fond. Il y en a qui ont lutté avec nous et qui ne sont plus là, exemple du Pr Joseph Ki- Zerbo ; nous nous allons peut- être partir mais ceux qui viendront après nous vont continuer le combat pour que tôt ou tard justice soit faite pour Norbert Zongo et ses compagnons.

   

Forum de l'article

Patientez ...
 

© Centre National de Presse - Norbert ZONGO
Adresse: 04 BP 8524 Ouagadougou 04 Burkina Faso
Tél. : 226/ 50 34.37 45–34 41 89
Fax. : 50 34 37 45
E.Mail: < cnpress@cnpress-zongo.org> Webmaster