Accueil > actualites > Le PRIX NORBERT ZONGO du Journalisme d’Investigation : à vos plumes, caméras (...)

Le PRIX NORBERT ZONGO du Journalisme d’Investigation : à vos plumes, caméras et micros ! ( Delai de depôt repoussé au 20 octobre)

lundi 17 octobre 2011, par Abdoulaye Diallo, CNP-NZ

PRIX NORBERT ZONGO DE JOURNALISME D’INVESTIGATION

La lauréate de la catégorie Radio en 2009

PRESENTATION
Le Prix Norbert Zongo de journalisme d’investigation est un prix d’excellence créé par le Centre National de presse Norbert ZONGO en mémoire du journaliste et directeur de publication de l’hebdomadaire « L’Indépendant », assassiné le 13 décembre 1998 sur la route de Sapouy, au Burkina Faso. Le but du prix est de rendre hommage à l’homme de presse et au journaliste d’investigation que Norbert Zongo a été.

OBJECTIFS
Il vise à promouvoir la pratique d’un journalisme d’investigation, de recherche, d’enquête, sur des sujets politiques, économiques, sociaux et culturels pertinents. Il s’agit de :
- renforcer l’importance du rôle du journaliste.
- reconnaître et cultiver le talent journalistique.
- promouvoir un journalisme de recherche, d’enquête, de vérification des informations sur des sujets politiques, économiques, sociaux et culturels pertinents.
- récompenser le courage, la détermination et le respect des principes déontologiques en matière de journalisme.

CONDITIONS DE PARTICIPATION
Le Prix Norbert ZONGO est ouvert à partir de 2011 à tous les journalistes professionnels de l’Afrique régulièrement employés dans un organe de presse ou collaborant avec les organes de presse africains.

Les œuvres doivent avoir été publiées ou diffusées entre le 3 mai 2010 et le 3 mai 2011

Trois catégories : Presse écrite, Radio et Télévision ont été retenues pour tenir compte de leur spécificité.
Presse écrite- faire parvenir l’original et la photocopie de l’article soumis.
Télévision - faire parvenir 2 copies VHS ou DVD pour le sujet soumis.
Radio - faire parvenir 2 cassettes audio ou 2 CD du sujet soumis.

NB/ Seules les œuvres en français ou anglais sont acceptées, aussi il est demandé à tout candidat d’une autre langue de bien vouloir traduire son œuvre en anglais ou en français.

La date limite pour la réception des candidatures est repoussée au 20 Octobre 2011.


Le Sebgo d’Or 2009 recevant son trophée

LES PRIX NORBERT ZONGO
Le gagnant de chaque catégorie du Prix Norbert Zongo du Journalisme d’investigation recevra un diplôme, un trophée et une somme d’un montant de Un Million de francs CFA (1.000.000 F. CFA).

Premier prix toute catégorie : le « SEBGO » 2011
Parmi les gagnants des 3 catégories, les juges attribueront le premier prix au journaliste dont le travail mérite d’être récompensé par le « SEBGO » 2011, qu’il s’agisse de la catégorie Presse, TV, ou Radio. Outre le prix qui lui sera remis pour sa catégorie, le journaliste qui remportera le « SEBGO » 2011 recevra une somme d’argent supplémentaire d’un montant de un million de francs de CFA (1.000. 000 F. CFA), un diplôme et un trophée symbolisant le « SEBGO ».

LE JURY
Il sera choisi par le CNP-NZ parmi des professionnels émérites de la communication et des militants de défense de la presse et des droits de l’homme de renommée résidant dans la sous–région ouest – africaine.
Il sera composé de 5 (cinq) personnes :
- 3 (trois) professionnels de la communication ;
- 1 (un) militant d’organisations de la presse
- 1 (un) militant des droits de l’Homme ;

CRITERES
Le jury s’appuiera sur les critères suivants :
- le professionnalisme de l’auteur (à travers le respect des exigences d’ordre éthique et déontologique) ;
- la dimension « recherche d’informations » ;
- la pertinence et l’originalité du sujet traité ;
- l’utilité ou l’intérêt social du thème abordé (au sens de l’« exploitabilité » du produit final livré) ;
- la mesure des difficultés rencontrées par l’auteur attestée par le souci de vérification et de recoupement des différentes sources d’informations consultées pour des raisons de fiabilité ;
- le style rédactionnel (forme et démarche adoptées), étant bien entendu que celui-ci gagnerait à être concret, vivant et accessible au plus grand public ;
- etc.
Conposition du dossier :

Les dossiers de candidature comportent :

• une déclaration de candidature établie sur papier libre avec indication complète de l’identité du candidat (nom, prénoms, pseudonyme ou nom de plume utilisé) ;

• une attestation de l’organe confirmant son appartenance ou sa collaboration à la rédaction de l’organe de presse ayant publié son œuvre

• un C.V du candidat comportant sa photo

• une déclaration écrite signé autorisant le Centre National de presse Norbert Zongo à utiliser son nom, sa voix, ses images et les éléments soumis s’il est primé, sans aucune compensation et sur tous supports médiatiques, à des fins publicitaires/dans le cadre des relations publiques ou d’information sur le Prix.

Ces exigences pratiques, non exhaustives, seront complétées par la prise en compte d’autres considérations pour l’évaluation des œuvres produites dans les catégories « radio » et « télévision », comme le décorum, le maquillage, l’effort de restitution judicieuse du contexte ou de l’ambiance de l’événement couvert (musique d’accompagnement par exemple).

TÉLÉCHARGEZ LE RÈGLEMENT INTÉRIEUR ICI !

PDF - 50.7 ko

******************************************

QUI EST NORBERT ZONGO ?

« L’assassinat de Norbert ZONGO, le 13 décembre 1998 est lié à ses activités journalistiques, comme directeur de publication de l’Indépendant ». C’est le mobile principal que la Commission d’enquête indépendante (CEI) créée par le Gouvernement du Burkina Faso pour faire la lumière sur les disparitions tragique du journaliste a trouvé pour expliquer la mort du journaliste Norbert ZONGO (Rapport de la CEI p. 21).

Fondateur et directeur de publication de l’hebdomadaire « L’Indépendant », Norbert ZONGO a choisi la voie du journalisme d’investigation. De mai 1993 date de parution de son journal à son assassinat le 13 décembre 1998, Norbert ZONGO a relaté à travers les différentes éditions « les histoires sombres » des dirigeants de la IVe République. Les articles que des milliers de burkinabè lisaient tous les mardi matin étaient rédigés par Henri SEBGO, nom de plume de Norbert ZONGO né le 31 Juillet 1949 à Koudougou à une centaine de kilomètres à l’ouest de Ouagadougou.

Après avoir été instituteur entre 1969 et 1978, il trouve sa vraie vocation dans le journalisme. Admis à l’Institut supérieur du Conseil de l’Entente à Lomé, au Togo, il terminera sa formation à l’Ecole supérieure de journalisme de Yaoundé au Cameroun. Au Quotidien d’Etat Sidwaya, il fait ses premières armes dans la seconde moitié des années 1980. La libéralisation du paysage médiatique l’amène à collaborer à des organes privés comme « Le Journal du Jeudi », « La Clef ». Ces analyses critiques de la vie politique nationale dans ses organes poussent les autorités gouvernementales à l’affecter à Banfora, localité située à 450 km de la capitale. Norbert ZONGO était fonctionnaire. Il démissionne et lance l’Indépendant en mai 1993.
L’Indépendant acquiert très vite une renommée grandissante. Le journal dénonce sans crainte les différents régimes africains. Mais le journal de Norbert Zongo révèle surtout des affaires impliquant le pouvoir du président Blaise Compaoré.

Journaliste talentueux et rigoureux, il traitait des dossiers touchant aux crimes économiques, politiques et de sang. C’est en mettant l’accent sur l’assassinat de David OUEDRAOGO, chauffeur du frère cadet du Président Blaise COMPAORE, qu’il sera assassiné.

   

Forum de l'article

Patientez ...
 

© Centre National de Presse - Norbert ZONGO
Adresse: 04 BP 8524 Ouagadougou 04 Burkina Faso
Tél. : 226/ 50 34.37 45–34 41 89
Fax. : 50 34 37 45
E.Mail: < cnpress@cnpress-zongo.org> Webmaster